Troubles de personnalité limite - TPL

QU'EST-CE QUE LE TROUBLE DE LA PERSONNALITÉ LIMITE (TPL)?

Le trouble de personnalité limite (TPL) est un trouble de la personnalité, c'est-à-dire qu'il ne peut être diagnostiqué qu'à l'âge adulte, dont les symptômes commencent généralement à apparaître durant l'adolescence et deviennent stables à l'âge adulte. Les symptômes sont généralement permanents, mais s'atténuent avec le temps et un bon traitement.

Les troubles de personnalité affectent plusieurs domaines de la vie, tels que :

  • L'apprentissage;
  • Les émotions;
  • Les relations interpersonnelles;
  • Le contrôle des impulsions.

Le trouble de personnalité limite est l'un des troubles de personnalité les plus fréquemment rencontrés, et particulièrement chez les filles. Les gens atteints de TPL sont reconnus comme étant difficiles à vivre, instables émotionnellement et ont souvent des comportements autodestructeurs.

Il peut être très difficile de se trouver autour d'une personne qui souffre de TPL. Il est pourtant important de garder en tête que les gens atteints en souffrent grandement et qu'ils méritent de recevoir de l'aide. Avec un bon traitement, l'avenir des gens qui en souffrent est beaucoup plus rose.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DU TROUBLE DE PERSONNALITÉ LIMITE?

Voici une liste de symptômes typiques du trouble de personnalité limite :

  • Tu as peur d'être abandonné par les gens autour de toi;
  • Tu as tendance à percevoir les gens comme tout bon ou tout mauvais;
  • Tes relations interpersonnelles ont tendance à être instables;
  • Tu aimes énormément les gens autour de toi, mais tu peux aussi te fâcher intensément contre eux quand tu sens qu'ils n'agissent pas comme ils le devraient;
  • Tu as parfois l'impression que tu t'adaptes aux gens avec qui tu es au lieu de rester toi-même;
  • Tu as tendance à prendre des décisions impulsives;
  • Tu peux décider, sur un coup de tête, d'essayer quelque chose de nouveau, même si ça semble un peu dangereux et même si ça peut avoir des conséquences négatives pour toi ou les gens autour de toi;
  • Tu aimes les sensations fortes et parfois tu as tendance à avoir des comportements dangereux comme boire une grande quantité d'alcool ou conduire trop rapidement;
  • Tu as parfois l'impression que tu perds le contrôle de tes actes;
  • Tu ressens parfois une grande angoisse et une grande douleur qui peuvent te pousser vers des comportements nocifs pour toi (ex. : automutilation);
  • Tu te sens comme si tu avais trop d'émotions;
  • Tu cherches un moyen définitif d'arrêter de souffrir;
  • Tu vis très fortement tes émotions;
  • Tu passes rapidement d'une émotion à une autre;
  • Tu te sens souvent très seul, même quand tu ne l'es pas;
  • Un sentiment de grand vide t'habite;
  • Tu te sens souvent en colère, même si ça ne se voit pas;
  • Tu as de la difficulté à identifier et à exprimer comment tu te sens;
  • Tu as souvent l'impression d'être négligé par tes proches;
  • Tu te sens souvent coupable d'avoir des explosions de colère envers les autres;
  • Tu as parfois l'impression que les gens disent des choses désobligeantes à ton sujet quand tu ne les entends pas.

Il est important de noter que cette liste est présentée à titre informatif seulement. Elle ne permet, en aucun cas, d'établir un diagnostic et ne remplace pas la consultation professionnelle.

Si tu considères avoir certains de ces symptômes, il est prudent de consulter ton médecin de famille ou un psychologue pour faire une évaluation de ta situation et éviter toutes les conséquences importantes sur ta vie.

QUELS SONT LES FACTEURS DE RISQUE DU TROUBLE DE PERSONNALITÉ LIMITE?

Les facteurs de risque du TPL se regroupent principalement sous deux catégories : les facteurs génétiques et les facteurs environnementaux. Toutes les théories s'entendent pour dire que le TPL n'est pas causé par un seul type de facteurs, mais par l'interaction de plusieurs choses.

Facteurs génétiques :

  • Dysfonctionnement des circuits cérébraux : Certaines études démontrent que les gens atteints d'un TPL semblent avoir des anomalies cérébrales dans les régions contrôlant les émotions;
  • Tempérament présent à la naissance :
    • Dérèglement de l'affect : Les personnes atteintes du TPL sont souvent facilement bouleversées, déprimées ou anxieuses pendant l'enfance;
    • Impulsivité : Les personnes atteintes du TPL ont souvent tendance à agir sans penser aux conséquences et recherchent des sensations fortes dès l'enfance;
    • Sensibilité : Les personnes atteintes du TPL sont généralement extrêmement sensibles au rejet depuis qu'elles sont jeunes.

Facteurs environnementaux :

  • Abus : Il semblerait que l'abus sexuel ou physique pendant l'enfance soit en lien avec le développement d'un trouble de personnalité limite;
  • Négligence : L'abandon, la négligence et les privations graves (ex. : de nourriture, d'hygiène, etc.) pendant l'enfance sont en lien avec le développement du trouble de la personnalité limite;
  • Séparation d'un parent : Une séparation précoce d'un ou des parents peut être liée au développement du trouble de la personnalité limite;
  • Mauvaises habiletés parentales : Les enfants ayant des parents violents, négligents ou qui n'arrivent pas à protéger leurs enfants d'un abus sont plus à risque de développer un trouble de la personnalité limite.

QUELS SONT LES TRAITEMENTS POUR LE TROUBLE DE PERSONNALITÉ LIMITE?

Le traitement des troubles de la personnalité a connu une très grande évolution au cours des dix dernières années. Les options possibles sont :

  • Thérapie comportementale dialectique (TCD) : Cette thérapie a été créée spécifiquement pour traiter les TPL. Elle comporte une partie de thérapie individuelle et une partie de thérapie de groupe. Le but premier est d'enseigner au patient des techniques et des habiletés pour qu'il puisse lui-même réguler ses émotions intenses ainsi que réduire ses comportements destructeurs;
  • Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) : Cette thérapie vise la modification de pensées et de comportements qui posent problème. Elle met l'emphase sur les problèmes présents avant de passer aux problèmes à plus long terme. Elle confronte aussi le patient avec ce qui lui cause de l'anxiété, pour qu'il soit par la suite plus confortable avec ces situations;
  • Approche Masterson : Cette approche fait partie du courant psychodynamique de la psychologie du soi et de la théorie des relations d'objet. Le but est de permettre à la personne d'améliorer ses relations interpersonnelles avant de s'attaquer aux autres problèmes sous-jacents du trouble de la personnalité limite;
  • La pharmacothérapie : Les antidépresseurs sont parfois utilisés en combinaison avec une psychothérapie pour aider à atténuer les symptômes associés au trouble, tels que l'humeur dépressive. Ils servent à stabiliser l'humeur et à réduire les symptômes que présente la personne pour la rendre plus apte à se concentrer et s'investir dans sa thérapie.

SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES

American Psychiatric Association. (2013). Diagnostic and Statistical Manual for Mental disorders, Fifth Edition. Washington, DC : American Psychiatric Association.

Association québécoise des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale. (2014). Le trouble de la personnalité limite. Document consulté le 26 juin 2014, http://www.aqpamm.ca/ressources/fiches-maladies/le-trouble-de-la-personnalite-limite/.

Gunderson, J. G. (2006). Le TPL… en bref! Introduction au trouble de la personnalité limite. Diagnostic, origine, évolution et traitement. Document consulté le 26 juin 2014, http://www.on-bpd.ca/files/TPL_en_bref.pdf.

Judd, P. H., McGlashan, T. H. (2003). A Developmental Model of Borderline Personaelity Disorder: Understanding Variations in Course and Outcome. Washington, DC : American Psychiatric Publishing.

Institut universitaire en santé mentale de Montréal. (2014). La thérapie d'approche cognitivo-comportementale. Document consulté le 26 juin 2014, http://www.iusmm.ca/hopital/usagers-/-famille/info-sur-la-sante-mentale/therapie-dapproche-cognitivo-comportementale.html.

Institut universitaire en santé mentale de Québec. (2014). Troubles de la personnalité. Document consulté le 26 juin 2014, http://www.institutsmq.qc.ca/maladies-mentales/troubles-de-la-personnalite.

Institut universitaire en santé mentale Douglas. (2014). Trouble de la personnalité limite (TPL) : causes, symptômes et traitements. Document consulté le 26 juin 2014, http://www.douglas.qc.ca/info/trouble-personnalite-limite.

Linehan, M. M. (2008). Thérapie comportementale dialectique (TCD ou DBT) et le trouble de la personnalité borderline état limite. Document consulté le 26 juin 2014, http://aapel.org/bdp/BLDBTresumeFR.html.

PARTAGER