Quand consulter un professionnel?

Quand consulter un professionnel en santé mentale?

Consulter un médecin pour une douleur au dos, un bras cassé ou des problèmes de migraine chronique est quelque chose qui semble évident pour la majorité des gens. Toutefois, la situation est tout à fait différente lorsque l'on souffre de problèmes liés au stress, à l'humeur, à la consommation d'alcool ou de drogues ou à nos relations interpersonnelles. Souvent, les problèmes liés à la santé mentale sont camouflés derrière des symptômes physiques, tels que des maux de tête, de dos et de cou.

Nous n'avons pas toujours le réflexe d'aller consulter quand on sent qu'on n'a plus l'énergie pour se lever le matin, quand on traverse des difficultés émotionnelles ou qu'on a l'impression d'être seul au monde. Il existe pourtant plusieurs ressources accessibles qui pourraient nous sortir de notre souffrance et nous aider à passer par-dessus le moment difficile que l'on vit. Il faut savoir que de demander de l'aide aux ressources compétentes est la seule façon de trouver des solutions et de nous sortir de notre mal. 

Il existe une multitude de signes ou « symptômes » qui peuvent t'aider à te rendre compte que des changements sont en train de se produire concernant tes comportements, ton humeur ou ta personnalité en général. 

Voici plusieurs signaux internes qui devraient t'inquiéter et t'amener à consulter :

  • Tes émotions : tu te sens plus triste, plus tendu;
  • Ton appétit : tu n'as plus d'appétit ou, au contraire, tu manges trop;
  • Ton cycle du sommeil : tu dors beaucoup, mais tu es toujours fatigué, tu as de la difficulté à dormir ou à t'endormir;
  • Ton appréciation de la vie en général : tu ne trouves plus de plaisir à faire des choses qui te procuraient autrefois de la joie et tu pleures souvent;
  • Ta concentration : tu n'arrives plus à te concentrer sur des tâches que tu maîtrisais, tu ne te sens plus en contrôle;
  • Ta libido est changeante : tu pourrais voir une augmentation ou une réduction marquée de ton appétit sexuel et cela peut être causé par une condition particulière;
  • Ta relation par rapport à la nourriture a changé : tu comptes les calories que tu avales, tu as de la difficulté à manger sans te faire vomir ou prendre des laxatifs par la suite, tu entames des régimes très restrictifs.

En plus des changements internes, des situations externes peuvent être préoccupantes et te démontrer qu'il y a un besoin de consulter un professionnel de la santé mentale. En voici quelques-unes :

  • Tes relations avec les autres : tes relations avec tes amis se détériorent, tu te chicanes sans cesse avec tes proches à propos de tes habitudes de consommation, tu es plus isolé, tu ne prends plus plaisir à voir tes amis et ta famille;
  • Tu ressens un besoin grandissant d'augmenter tes doses d'alcool ou de drogues;
  • Tu n'es plus capable de remplir certaines obligations, tu ne te présentes plus en classe, tu as abandonné ton emploi;
  • Tes sorties : tu trouves des excuses pour ne plus participer aux évènements sociaux que tes amis organisent, tu préfères rester chez toi, en terrain connu;
  • Tes dépenses : tu flambes ton argent dans des choses ou des projets loufoques, hors de ton budget et qui ne mènent à rien.

Malgré tous tes efforts, tu ne t'en sors plus seul, tu te sens dépassé par les évènements. Ce sont des indices qui peuvent te signaler qu'il est peut-être temps de consulter et de demander de l'aide.

Il est possible que tu te poses des questions par rapport à la santé mentale; tu sais que quelqu'un dans ta famille souffre de dépression, de schizophrénie, d'anorexie, d'un trouble de personnalité, d'un trouble bipolaire, et tu te demandes si tu es à risque d'être touché par ce genre de situations. Tu fais souvent de la recherche en ligne pour trouver des réponses à tes questions et des solutions à ce que tu ressens. 

Dans un cas comme dans l'autre, n'hésite pas à en parler à ton médecin de famille ou à poser des questions aux professionnels de la santé qui t'entourent!

Enfin, il faut que tu saches que si tu t'inquiètes, toutes les raisons sont bonnes pour parler de ta situation personnelle à un professionnel de la santé.

PARTAGER