Musicothérapie

Qu'est-ce que la musicothérapie?

Un jour, Platon a dit : « La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée. » L'effet puissant que la musique a sur l'humain n'est pas encore totalement expliqué, mais cela ne nous empêche pas de l'utiliser constamment pour exprimer des émotions à l'entourage. On l'utilise dans des films pour toucher les spectateurs, on l'utilise dans les publicités pour vendre des produits et, depuis longtemps, on l'utilise comme médiateur thérapeutique pour aider les gens.

La musicothérapie consiste à utiliser les diverses composantes (ex. : le rythme, la mélodie, etc.) et les diverses formes (ex. : chant, piano, guitare, etc.) de musique dans le but de restaurer ou améliorer la santé mentale d'une personne. Cette approche peut être employée dans différentes situations, telles qu'une psychothérapie, à des fins psychoéducatives chez les enfants présentant des retards de langage, ou même dans le cadre d'un traitement médical ou physiothérapeutique.

Cette approche consiste à faire l'utilisation d'interventions musicothérapeutiques établies dans un contexte thérapeutique et d'une relation psychothérapeutique. Cette relation est premièrement établie à travers la musique, la communication verbale ou non verbale.

Dans le cadre d'une psychothérapie, la musique permet à une personne de communiquer et d'exprimer ses émotions à travers sa création, là où les mots manquent. Pouvoir s'exprimer est nécessaire pour atteindre ses objectifs thérapeutiques.

Afin de commencer un processus en musicothérapie, tu peux demander une référence d'un professionnel de la santé ou de l'éducation, ou faire tes propres démarches afin de trouver un musicothérapeute.

Il faut noter que la musique n'agit pas en tant que thérapeute; il s'agit plutôt d'un outil employé par le thérapeute afin de favoriser une relation solide avec son client et de permettre à ce dernier de s'exprimer librement.

Quelles sont les caractéristiques de la musicothérapie?

Une grande proportion de la clientèle des musicothérapeutes est composée de personnes atteintes de troubles psychologiques et psychiatriques, de troubles de comportement ou de troubles affectifs, tels que les troubles inscrits dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV).

La nature flexible de la musicothérapie permet à cette approche d'être employée pour traiter de nombreux troubles en santé mentale. Parmi les troubles pouvant être traités avec la musicothérapie, on retrouve :

  • Le trouble bipolaire;
  • Les troubles de l'humeur;
  • Les troubles de personnalité;
  • Les troubles anxieux;
  • La schizophrénie;
  • Les troubles alimentaires;
  • La toxicomanie;
  • Les troubles neurologiques;

La musique permet non seulement aux personnes de s'exprimer d'une manière nouvelle, mais peut également offrir aux personnes souffrant de psychose ou de manie une structure, et ce, grâce à la nature structurée de la musique.

Le musicothérapeute traite des objectifs non musicaux, tels que l'amélioration de l'expression de soi, le développement du langage et des habiletés motrices, ainsi que le développement social en utilisant la musique et ses éléments.

Déroulement d'une séance

La structure d'une séance varie d'un thérapeute à un autre. Il est donc difficile d'en définir une structure exacte, car elles s'appuient entièrement sur les besoins de chaque individu. Une structure rigide limiterait grandement les avantages à retirer pour chaque personne.

Chaque interaction avec un musicothérapeute est différente. Les avantages et les résultats varient selon les besoins de chacun, car chaque personne arrive avec sa propre expérience, sa situation et ses besoins. Il est important de contacter un musicothérapeute pour discuter de tes besoins et pour t'assurer de bien choisir l'individu qui pourra y répondre d'une façon spécifique.

Par ailleurs, un musicothérapeute procédera à une entrevue pour évaluer tes besoins et ton dossier médical. À la suite de votre discussion, il établira les objectifs et sera en mesure d'élaborer un plan de traitement qui mettra en œuvre un processus thérapeutique qui servira à évaluer ton progrès. Les buts sont généralement à long terme, mais sont atteints en réalisant de petits objectifs à court terme. Le plan de traitement peut être modifié en cours de route, selon l'évolution de tes progrès. La thérapie est complétée lorsque les objectifs sont atteints.

Le musicothérapeute reste en constante communication avec toi pour évaluer ton progrès et, le cas échéant, peut également collaborer avec d'autres professionnels de la santé ou certains membres de ta famille qui sont investis dans ton bien-être.

Lorsque l'on choisit un type de thérapie, il est important de prendre en compte nos intérêts et nos passions, de même que de se questionner sur les types de médiateurs thérapeutiques (ex. : musique, dessin, animaux, etc.) qui nous intéressent. Si la musique est une forme d'art qui t'attire, tu pourrais considérer suivre une musicothérapie, en cas de besoin.

Il est important de noter que tu n'as pas besoin d'avoir une formation musicale pour faire une musicothérapie.

Si tu souhaites suivre une thérapie en utilisant la musicothérapie, tu peux consulter notre répertoire des professionnels pour trouver un thérapeute qui te convient.

Quel est l'historique de la musicothérapie?

  • L'utilisation de la musique comme outil thérapeutique date de l'Antiquité. En Égypte ancienne, la musique était considérée comme une médecine pour l'âme et était employée dans le cadre de traitements médicaux. En Grèce ancienne, on croyait que la musique avait le pouvoir d'influencer les émotions et développer le caractère d'une personne. Par conséquent, celle-ci était employée pour traiter entre autres les troubles de l'humeur (ex. : la dépression).
  • Au Moyen Âge, la théorie des quatre humeurs domine la pratique médicale. Cette théorie avançait que le corps humain est composé de quatre humeurs, soit la bile jaune, la bile noire, le sang et la lymphe. De plus, ces quatre humeurs ont quatre qualités : froid, chaud, sec ou humide. Une personne est en santé lorsque ces quatre éléments sont en équilibre entre eux, mais dès qu'un déséquilibre prend place, des problèmes de santé s'ensuivent. Enfin, on pense que la musique permet de rétablir un équilibre.
  • Lors de la Renaissance et de l'ère baroque, des avancées importantes en anatomie et physiologie donnent lieu aux débuts de l'approche scientifique en médecine. Toutefois, la théorie des quatre humeurs continue à être prédominante, et la musique continue donc à être perçue comme un remède à certains maux. Elle est principalement employée pour améliorer le bien-être émotionnel des patients. Plus particulièrement, la musique est utilisée pour traiter la dépression, la folie et la mélancolie.
  • Vers la fin du 18e siècle, l'approche scientifique prédomine en médecine aux dépens de la théorie des quatre humeurs. Par conséquent, la musicothérapie est employée seulement en complément avec d'autres traitements, et ce, pour les maladies de nature physiologique ou mentale.
  • Depuis le milieu du 20e siècle, les musicothérapeutes deviennent des professionnels reconnus grâce à la formation de l'Association de musicothérapie du Canada (AMC) et sont régis par des standards et un code de déontologie professionnel sévère. Cette approche continue d'être utilisée pour le traitement de plusieurs conditions en santé mentale.

Formation

Le musicothérapeute doit détenir au minimum un baccalauréat en musicothérapie, mais a généralement un certificat de 2e cycle, soit une maîtrise en musicothérapie. Le programme comprend des stages supervisés en milieu de travail, ainsi que l'apprentissage académique des divers champs de la recherche en musicothérapie, de la musique et de la psychologie.

Au Québec, la maîtrise en musicothérapie est offerte seulement à l'Université Concordia dans le cadre de son programme « Creative Arts ».

Un musicothérapeute qui a suivi avec succès le processus d'accréditation peut obtenir la désignation de « MTA » (Music Therapist Accredited). Cette désignation lui est accordée lorsqu'il rencontre les standards, l'expérience et les critères de l'AMC; cette accréditation inclut un stage clinique de 1000 heures sous la supervision d'un musicothérapeute accrédité MTA.

En tant que thérapeute, le musicothérapeute doit nécessairement avoir un intérêt sincère dans le bien-être de ses clients, être patient, avoir une excellente capacité d'écoute et détenir une bonne stabilité émotionnelle.

En tant que musicien, le musicothérapeute doit pouvoir jouer adéquatement un ou plusieurs instruments, avoir une bonne connaissance de différents styles musicaux et pouvoir utiliser la musique de manière créative.

SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES

Bonde, L.O. & Wigram, T. (2002). A comprehensive guide to music therapy: Theory, clinical practice, research and training. London, UK: Jessica Kingsley Publishers.
Bunt, L. & Stige, B. (2014). Music therapy: an art beyond words. New York, NY: Routledge.
Darnley-Smith, R. & Patey, H.M. (2003). Music therapy. London, UK: SAGE Publications Ltd.
Davis, W.B., Gfeller, K.E. & Thaut, M.H. (2008). An introduction to music therapy: Theory and practice. Silver Spring, MD: ERIC.
Unkefer, R. & Thaut, M. (Eds.). (2002). Music therapy in the treatment of adults with mental disorders: Theoretical bases and clinical interventions. Gilsum, NH: Barcelona Publishers.
Association de musicothérapie du Canada, www.musictherapy.ca/fr/
Université Concordia, département « Creative Arts », www.concordia.ca/finearts/creative-arts-therapies/programs/music-therapy-ma.htmln

PARTAGER