Équithérapie

Qu'est-ce que l'équithérapie?

Quand on pense aux chevaux, on pense à des animaux majestueux, rapides et nobles. Quand on pense à leur fonction, on s'arrête à leur capacité de transporter des humains. Des individus passionnés par les chevaux ont réalisé que ces êtres étaient bien plus que cela : ils sont capables de refléter nos états d'âme, de nous aider à prendre conscience de nos comportements inconscients et ainsi prendre les moyens pour les corriger afin de vivre une vie plus en équilibre.

L'équithérapie, aussi appelée hippothérapie ou thérapie facilitée par le cheval, est une approche thérapeutique qui a comme particularité l'utilisation du cheval comme médiateur entre le thérapeute et son client. Le cheval sert de miroir de l'état émotionnel et mental de l'individu, et ce reflet lui permet de reconnaitre ses comportements souvent néfastes dans un contexte sécuritaire et sans jugement.

Par la suite, le client et son thérapeute pourront entreprendre des démarches pour atteindre les objectifs thérapeutiques établis ensemble. Il est important de noter que l'équithérapie ne consiste pas à apprendre à monter sur un cheval, mais plutôt à effectuer des exercices thérapeutiques avec ou en présence du cheval.

L'équithérapie est une approche de croissance personnelle et se veut un excellent complément ou une alternative à la psychothérapie conventionnelle.

Les chevaux sont des animaux sociables et particulièrement sensibles aux sentiments et aux comportements non verbaux, c'est pourquoi ils deviennent le miroir de l'être humain en reflétant les blocages émotifs, les limitations, les craintes, les inhibitions.

L'équithérapie propose des exercices où tu devras développer une relation, une alliance avec le cheval, basée sur la sincérité et le respect.

Le cheval étant un baromètre d'émotion, il saura te lire; plus tu seras toi-même, plus il te sera facile d'obtenir la libre collaboration du cheval.

L'intervenant en équithérapie saura traduire ce que le cheval te révèle en t'aidant à prendre conscience de tes messages contradictoires et en t'aidant à observer directement leurs conséquences.   

L'équithérapie te fera découvrir les outils qui se cachent en toi et qui ne demandent qu'à être découverts et utilisés.

Les parallèles seront établis entre ta vie et ce qui est vécu avec le cheval, afin d'assimiler les outils et favoriser un changement positif et constructif dans ton quotidien. 

À quoi je peux m'attendre ?
Cette approche peut être utilisée dans une vaste variété de contextes et permet donc d'atteindre divers objectifs; par exemple, l'équithérapie peut être utilisée dans des psychothérapies individuelles et familiales.

Dans le cadre de thérapies individuelles, cette approche sert entre autres à permettre au client de gagner de l'estime et de la confiance en soi, d'améliorer ses habiletés en communication et même de réduire son niveau d'anxiété.

Par exemple, admettons que tu aies des difficultés à communiquer et que tu viennes en thérapie afin de t'améliorer à ce niveau, le thérapeute pourrait alors te proposer des exercices qui te demanderont d'entrer en communication avec le cheval (ex. : attirer le cheval vers toi sans le toucher, le faire trotter, lui demander de s'arrêter, etc.).
Si tu tentes de forcer le cheval à faire ces exercices, ce dernier s'éloignera, et si tu n'es pas assez confiant, il ne collaborera pas. Il te faudra donc trouver une manière de communiquer avec lui tout en prenant ta place.

Le processus est de reconnaitre tes façons de faire souvent inconscientes qui créent des problèmes dans ta vie. Une fois que tu as reconnu ces comportements, il faut développer des méthodes afin de les changer. Une fois que l'apprentissage est fait, tu pourras appliquer ce que tu as appris dans ta vie de tous les jours.

Le cheval est un reflet en grande dimension de nos peurs, de nos anxiétés et de nos façons de faire. Il est notre miroir afin de se voir et de comprendre rapidement les éléments qui sont très souvent difficiles à changer par la thérapie conventionnelle.

Dans le cas des psychothérapies familiales, l'objectif est de renforcer l'esprit d'équipe et de promouvoir une bonne communication entre les différents membres de la famille.

Quelles sont les caractéristiques de l'équithérapie?

Les équithérapeutes peuvent travailler avec une clientèle très variée, selon leur spécialisation professionnelle. Certains travaillent avec des individus atteints de handicaps physiques, de difficultés motrices, de handicaps mentaux, de troubles envahissants du développement ou ayant des difficultés psychosociales.

Voici quelques-uns des problèmes psychosociaux les plus communément traités avec l'équithérapie :

  • Troubles du comportement;
  • Troubles alimentaires;
  • Stress post-traumatique;
  • Troubles d'anxiété;
  • Troubles de l'humeur;
  • Troubles relationnels.

Il est intéressant de noter que les chevaux sont des animaux hyper vigilants de nature et qui ne font pas confiance facilement. La personne en thérapie doit donc apprendre à gagner cette confiance en se montrant confiant sans être arrogant, et en démontrant du leadership sans manifester d'agressivité.

Étant donné que ce sont des animaux massifs, tu deviens rapidement conscient que si tu es agressif envers lui, cet animal a la capacité physique de te faire du mal. Cette approche est donc une excellente méthode pour apprendre à t'exprimer et à te contrôler (maitriser ta colère, tes frustrations, etc.).

Déroulement d'une séance
Le déroulement d'une séance d'équithérapie varie selon les objectifs du client. Les séances peuvent avoir lieu en groupe ou de façon individuelle. Voici quelques éléments qui peuvent se retrouver dans une séance d'équithérapie.

Une partie de la séance se déroule au sol, avec le cheval :

  • Le pansage consiste à brosser et à nettoyer le cheval. Cela a lieu au début de toute séance d'équithérapie afin de favoriser la création d'un lien positif entre le client et le cheval, et d'établir la communication entre eux.
  • Des exercices de communication sont aussi faits alors que le client est au sol. Ces exercices visent à favoriser le développement de capacités de communication chez le client.

L'autre partie de la séance se déroule sur le cheval :

  • Les exercices effectués au sol peuvent être également effectués à dos de cheval, tant que le client est suffisamment en confiance pour monter sur l'animal. Un exemple consiste à apprendre à relaxer sur un cheval, en s'allongeant dessus et en prenant de grosses respirations.

Il est important de noter que dans une séance d'équithérapie il se peut que le client ne monte pas sur le cheval. Néanmoins, la séance se déroule nécessairement en présence du cheval.

Si tu es une personne qui aime les chevaux, et qui est attirée par l'idée de pouvoir travailler avec un cheval, l'équithérapie pourrait être une approche thérapeutique qui correspond à tes besoins.

Il est donc important que tu te questionnes sur tes besoins personnels afin de déterminer si le cheval est un véhicule thérapeutique qui t'intéresse.

N'oublie pas que tu n'as pas besoin d'avoir déjà fait de l'équitation ou d'avoir monté à cheval pour essayer l'équithérapie.

Si tu souhaites suivre une thérapie en utilisant l'équithérapie, tu peux consulter notre répertoire des professionnels pour trouver un thérapeute qui te convient.

Quel est l'historique de l'équithérapie?

  • En Grèce antique, l'équithérapie était employée pour traiter non seulement la santé physique d'une personne, mais aussi sa santé mentale.
  • 1944 : Lis Hartel, une cavalière danoise, est atteinte de la poliomyélite et perd l'usage de plusieurs muscles. Afin de renforcer les muscles atteints, Hartel suit des entraînements équestres intensifs pendant quelques années. Ceux-ci lui permettent de retrouver l'usage de nombreux muscles (sauf ceux sous les genoux).
  • 1952 : Lis Hartel remporte une médaille d'argent en dressage aux Jeux olympiques malgré son handicap. Cet exploit fut une première démonstration claire des bienfaits psychomoteurs découlant de l'équithérapie.
  • 1973 : Renée de Lubersac et Hubert Lallery, deux chercheurs français, publient un livre intitulé La Rééducation par l'Éducation. Celui-ci décrit les bienfaits psychomoteurs associés à l'équithérapie, découverts au cours de leurs recherches sur le sujet. Cet ouvrage marqua le début de l'équithérapie comme discipline thérapeutique reconnue, pratiquée par des professionnels et ayant des objectifs thérapeutiques officiels.
  • 1994 Wyatt Webb, alcoolique devenu thérapeute, il découvre les bienfaits des chevaux dans la réhabilitation des jeunes délinquants, un des premiers à utiliser l'équithérapie pour aider les gens à mettre en relief leurs habitudes destructrices pour les aider à vivre une vie meilleure. Fondateur de « Equine Experience » au centre de santé Miraval en Arizona, il est l'auteur du livre « It's not about the horse ».  
  • 2001 : Linda Kohanov, qui pratique l'équithérapie dans des contextes psychothérapeutiques, écrit le livre à succès Le Tao du cheval et contribue à populariser les psychothérapies assistées par des chevaux. Peu de temps après, une équithérapeute nommée Barbara Rector introduit la thérapie facilitée par le cheval dans un centre de désintoxication nommé Sierra Tucson.
  • 2005 à aujourd'hui : Depuis une dizaine d'années, l'union entre le cheval et la thérapie devient de plus en plus populaire en Occident. L'Association canadienne d'équitation thérapeutique (ACET) compte présentement 80 centres membres à travers le Canada, en plus des centres d'équithérapie qui ne sont pas membres de l'ACET. Puisque la popularité de cette nouvelle approche est en constante augmentation, on peut s'attendre à ce qu'elle gagne encore plus de notoriété dans les prochaines années.

Formation
Tout individu souhaitant devenir équithérapeute doit premièrement être un thérapeute reconnu par un ordre ou une association (ex. : ergothérapeute, physiothérapeute, psychothérapeute, etc.).
Ensuite, le thérapeute doit suivre une formation menant à une certification en thérapie facilitée par le cheval, reconnue par l'ACET ou l'Association nationale du mieux-être facilité par le cheval (ANMFC).
Au Québec, il n'existe présentement pas d'ordre ou d'association permettant d'uniformiser la nature des formations et les exigences pour la certification. Les personnes exerçant cette profession combinent leur amour pour l'équitation avec une formation en tant que thérapeute.
L'équithérapeute doit nécessairement être un cavalier expérimenté.

SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES

Klontz, B. T., Bivens, A., Leinart, D. & Klontz, T. (2007). « The effectiveness of equine-assisted experiencial therapy: Results of an open clinical trial ». Society and Animals, 15(3), 257-267.
Koch, L. F. (2008). Equine Therapy: What Impact Does Owning or Riding a Horse Have on the Emotional Well-being of Women?. Ann Arbor, MI : ProQuest Information and Learning Company.
Mandrell, P. (2006). Introduction to equine-assisted psychotherapy. Maitland, FL : Xulon Press.
Tyler, J. L. (1994). « Equine psychotherapy: Worth more than just a horse laugh ». Women & Therapy, 15(3-4), 139-146.
http://www.eatingdisorderhope.com/treatment-for-eating-disorders/types-of-treatments/horse-equine-therapy
http://www.equi-sens.org/#!about_us/c12dk
http://blogs.psychcentral.com/equine-therapy/2011/01/a-short-history-of-equine-therapy/

PARTAGER