Art-thérapie

Qu'est-ce que l'art-thérapie?

Tout au long de l'histoire de l'humanité, les sociétés ont eu recours à l'art pour créer, pour s'exprimer, pour se protéger, pour prévenir les maladies et comme moyen pour donner une voie à la guérison. L'art a été un moyen d'expression, pour les individus et les sociétés, au même titre qu'il a contribué à la résolution de problèmes profonds; il fut utilisé dans le but de soulager, de transformer et comme moyen principal pour accélérer la guérison.

Dessiner, peindre et sculpter sont quelques-unes des formes d'art qui permettent de laisser aller sa créativité, d'exprimer ses émotions et même de raconter des histoires. C'est entre autres pour ces raisons que l'art est utilisé comme outil thérapeutique.

Malgré le fait que l'utilisation de l'art pour des fins thérapeutiques date de nombreuses années, l'art-thérapie est un concept relativement récent et elle est associée à des courants théoriques en psychologie. Il est fréquent de trouver plusieurs nuances sur les définitions utilisées.

Il existe deux façons d'utiliser l'art à des fins thérapeutiques. On peut premièrement utiliser l'art dans le contexte d'une thérapie quelconque; l'art n'est ici qu'un outil parmi tant d'autres que le thérapeute utilisera.

Il est aussi possible d'utiliser l'art comme outil principal dans le cadre d'une thérapie. Cette approche est celle qu'on nomme « art-thérapie ». La relation se situe entre le client, le thérapeute et l'œuvre, cette dernière étant considérée comme une partie intégrale de la thérapie.

Le but de cette approche est de te permettre de te découvrir et de t'exprimer à travers ta créativité. Elle te permettra de traduire en langage créatif des pistes d'exploration significatives et t'offrira la possibilité de faciliter des prises de conscience personnelle sur ta situation ou d'explorer ton potentiel par d'autres moyens que par la parole. Elle te permettra de mettre des mots et des images sur ta souffrance.

Dans le cadre d'une art-thérapie, il est possible de produire de l'art, mais aussi de se laisser inspirer par l'art. Aucun talent artistique ni habileté particulière n'est requis pour pouvoir bénéficier pleinement de l'art-thérapie. C'est le mouvement créatif et l'œuvre produite qui sont considérés dans le processus thérapeutique plutôt que l'aspect esthétique.

Quelles sont les caractéristiques de l'art-thérapie?

L'art-thérapie incorpore l'expression et la réflexion, tant avec l'image qu'avec la parole. En art-thérapie, la personne peut aborder le même type de problèmes que dans une thérapie verbale conventionnelle; la différence est que le processus thérapeutique inclut la création d'une œuvre qui est utilisée pour animer les discussions avec le thérapeute. La discussion et la production artistique, de même que la façon dont ces deux modes de communication s'intègrent, dépendent de chaque individu et de chaque situation.

L'art-thérapie est utilisée pour aider les personnes ayant des difficultés émotionnelles et psychologiques à faire face à leurs problèmes par un processus coopératif de découverte. À travers le dialogue et l'échange, le thérapeute encourage le client à exprimer sa propre compréhension de son œuvre. 

La créativité est un élément essentiel dans la production de l'art et il existe de nombreux exemples dans la littérature sur ses bienfaits dans la quête d'un bien-être mental.

Certains bénéfices de cette approche ont été identifiés dans l'étude soumise par Lalonde et Fréchette :

  • L'image : agit comme outil additionnel d'expression et moins menaçant que la parole;
  • La spontanéité : en utilisant la création spontanée, celle-ci contribue à réduire le recours à des mécanismes de défense et donne ainsi un meilleur accès à des dimensions insoupçonnées de la souffrance;
  • Le produit créé : permet de s'y référer par la suite et de retracer le cheminement thérapeutique créatif;
  • La permanence : une série de produits réalisés par le même créateur permet de dégager des constantes et des patrons qui aideront à l'analyse et au déroulement des interventions de relation d'aide;
  • L'espace : permet d'identifier le message et en même temps « (…) y déceler la proximité et l'éloignement, les liens et les divisions, les similitudes et les différences, les émotions, les particularités, le contexte de la vie familiale (…) ».
  • L'énergie créative et physique : l'expression par les arts est une activité énergisante qui rend de bonne humeur, qui ajoute une touche de couleurs dans la vie quotidienne et qui permet le mieux-être et la croissance personnelle.

Tous ces bienfaits, combinés à la théorie du Flow, démontrent que la fluidité dans la créativité – phénomène où tous les mouvements, les actions et les pensées sont en symbiose – donne un sentiment de contrôle sur ses actions. La personne aura ainsi la sensation de s'accomplir, de se développer et d'utiliser ses compétences, et un sentiment de joie de vivre et de plaisir d'être en découlera. De cette façon, elle pourra surmonter ses peurs pour créer et s'exprimer.

C'est ce qui constitue la pierre angulaire de la théorie du Flow. Cette symbiose agit comme tremplin et permet de mettre des mots sur ce que la personne tente d'exprimer par son œuvre.

Tout ce phénomène permet d'établir un lien de confiance avec le thérapeute, de créer un élément déclencheur de communication, un prétexte à l'expression de soi et une méthode qui favorise l'introspection et une meilleure connaissance de soi, et ce, d'une façon libre et non menaçante.

Étant donné que l'art, dans le cadre d'une thérapie, est principalement utilisé pour permettre au client ou patient de s'exprimer, on peut employer cette approche pour traiter plusieurs types de conditions en santé mentale.

Elle peut être employée dans le cadre d'une thérapie de groupe ou individuelle. Enfin, elle peut être utilisée pour traiter des patients de tout âge, soit avec de jeunes enfants, des adolescents, des adultes et même des personnes âgées.

Voici quelques exemples de troubles qu'on peut traiter à l'aide de l'art-thérapie :

  • Troubles relationnels;
  • Troubles psychotiques;
  • Affections psychosomatiques;
  • Dépendance aux drogues et à l'alcool;
  • Troubles de l'humeur.

Formes d'art employées

Il existe plusieurs formes d'expression en art-thérapie; c'est la raison pour laquelle certains thérapeutes sont formés dans certaines spécialités. Donc, selon son champ d'expertise, un art-thérapeute peut employer certaines expressions en art dans le cadre d'une thérapie. En voici quelques exemples :

  • Les arts plastiques (ex. : peinture, sculpture);
  • La photographie;
  • La vidéo;
  • L'écriture;
  • Les arts « vivants » (ex. : théâtre, danse);
  • Autres : les marionnettes, les masques, le maquillage ou les instruments musicaux (incluant le chant).

Lorsqu'on choisit une thérapie à suivre, il est important de prendre en compte nos intérêts et nos passions, de même que se questionner sur les types de moyens thérapeutiques qui nous attirent.

Malgré le fait qu'un processus d'art-thérapie constitue une intervention structurée et guidée par des buts précis et encadrés, elle offre en même temps un environnement informel, étant donné que l'expression artistique est effectuée dans un environnement dynamique, hors du commun, accueillant et chaleureux.

L'art-thérapeute est, dans la plupart des cas, un praticien de l'art. Il accompagne la personne dans la découverte de sa créativité ainsi que dans la production de son œuvre. Le thérapeute est comme un compagnon avec qui on s'explore. Celui-ci est attentif à nos gestes, à notre respiration, à la manière dont on utilise les outils mis à notre disposition, à notre manière d'être, etc.

En d'autres mots, l'art-thérapeute s'intéresse à ton processus créatif, à ta façon d'exprimer ce que tu n'arrives pas à dire. Il agit comme guide ou catalyseur pour t'aider à exprimer ta créativité et tes émotions.

Si l'art et le dessin t'intéressent et te font du bien, tu pourrais considérer suivre des séances d'art-thérapie. Il est important de noter que tu n'as pas besoin d'avoir une formation quelconque en dessin ou en art pour faire de l'art-thérapie.

Si tu souhaites suivre une thérapie en utilisant l'art-thérapie, tu peux consulter notre répertoire des professionnels pour trouver un thérapeute qui te convient.

Quel est l'historique de l'art-thérapie?

  • L'art est utilisé à des fins d'interprétation depuis déjà près de 200 ans.

Dès l'Antiquité, l'art est employé dans un cadre thérapeutique. En Grèce antique, par exemple, on utilise le théâtre et la musique pour atteindre des objectifs thérapeutiques.  

  • L'art-thérapie connait un essor vers la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle grâce à l'élaboration du concept de « l'inconscient » par Sigmund Freud et Carl Jung. L'art des patients est perçu comme étant une porte menant à leur inconscient.
  • Au début des années 1900, les psychiatres se demandèrent tout d'abord s'il existait une relation entre l'œuvre produite réalisée par le patient et sa maladie. C'est à partir de ce moment que de nombreux psychiatres s'intéressent de plus en plus à l'art de leurs patients.
  • Dans les années 30, les enseignants en arts plastiques remarquèrent eux aussi que « les dessins spontanés des enfants constituaient une forme d'expression qui communiquait des messages significatifs au niveau émotionnel et symbolique. »
  • Dès les années 40, deux artistes américaines, Margaret Naumburg et Edith Kramer, commencent la pratique de l'art-thérapie aux États-Unis.
  • En 1945, l'artiste britannique Adrian Hill est en convalescence dans un hôpital et se met à dessiner et à peindre; c'est à ce moment qu'il découvre les effets thérapeutiques de créer de l'art et suggère à ces patients voisins de peindre et de dessiner. Un artiste nommé Edward Adamson se porte volontaire pour donner des cours d'art avec Adrian Hill dans un hôpital psychiatrique. C'est le début de l'art-thérapie en Grande-Bretagne.
  • La fondation de l'art-thérapie au Canada est l'œuvre de quatre figures pionnières : Marie Revai (de Montréal), Martin Fischer (de l'Ontario), Irne Dewdney et Selwyn Dewdney.
  • Dans les années 70, Kramer et Ulman ont apporté une variation importante sur la définition de l'art-thérapie, donnant le rôle d'un complément très intéressant et presque essentiel à la psychothérapie. L'art-thérapie offre une possibilité additionnelle à la personne pour se réaliser et pour être en mesure de faire le point sur elle-même et son environnement.
  • En 1977, l'Association canadienne d'art-thérapie (CATA) est fondée par un art-thérapeute pratiquant l'art-thérapie.

Formation

L'art-thérapie est une formation de 2e cycle (maîtrise). La plupart des étudiants au 2e cycle ont acquis un diplôme de 1er cycle dans des domaines tels que la psychologie, la sociologie, la psychiatrie, les soins infirmiers, le travail social, l'ergothérapie ou l'éducation. Les candidats intéressés à ce programme ont d'habitude un intérêt à la fois pour les arts visuels et le service humanitaire.

Actuellement, au Canada, trois universités proposent un programme de maîtrise en art-thérapie, dont deux au Québec : l'Université Concordia et l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Le programme offert par le département « Creative Arts Therapies » de l'Université Concordia, option Art-thérapie, établi en 1982, est reconnu comme formation accréditée en art-thérapie par l'Association canadienne d'art-thérapie (CATA) et l'Association américaine d'art-thérapie (AATA).

La CATA et l'AATA encadrent la pratique de ses membres professionnels à l'aide d'un code de déontologie et des normes de pratique. Le Code de déontologie pour les art-thérapeutes a été établi dans l'intention de maintenir les normes régissant la pratique de l'art-thérapie au plus haut niveau, en protégeant aussi bien le client que l'art-thérapeute.

Sources Bibliographiques

Evers, A. (2012). Le grand livre de l'art-thérapie. Paris : Eyrolles.
Malchiodi, C. A. & Malchoidi, C. A. (1998). The art therapy sourcebook. Los Angeles, CA: Lowell House.
Rubin, J. A. (1999). Art therapy: An introduction. Philadelphia, PA : Brunner/Mazel.

Lalonde, M-J. & Fréchette, L. (2009). S'ouvrir à l'art comme moyen d'intervention en travail social, http://w3.uqo.ca/ceris/Fichiers/Publications/Serie%20Recherche/Recherches%2045.pdf.

http://www.concordia.ca/finearts/creative-arts-therapies/programs/art-therapy-ma.html
http://www.concordia.ca/academics/graduate/calendar/current/fofa/cats.html#MAArt
http://canadianarttherapy.org/become-an-art-therapist/approved-art-therapy/schools
http://canadianarttherapy.org/Resources/Documents/2014-07-16%20-%20CATA%20Educational%20Standards.pdf

PARTAGER