Approche par l'attachement

QU'EST-CE QUE L'APPROCHE PAR L'ATTACHEMENT?

L'approche par l'attachement considère qu'une partie importante de la détresse vécue est causée par les premières relations que nous entretenons avec nos parents ou nos tuteurs. Selon cette théorie, lorsqu'un enfant développe une relation sécurisante avec un adulte (relation de confiance), il apprendra à bien gérer ses émotions et cela prédira le succès qu'il aura plus tard dans ses relations.

En effet, si dans l'enfance on n'arrive pas à développer une relation sécurisante, il est possible qu'on ait plus de difficultés à l'âge adulte à établir des relations adéquates avec les autres.

Selon cette théorie, dépendamment du tempérament et des expériences de vie, les adultes qui n'auront pas eu la chance de développer de relations sécurisantes pendant l'enfance pourront développer trois types d'attachement insécurisant :

  • Un attachement préoccupé : Ces personnes sont souvent anxieuses et, pour cette raison, peuvent développer des relations conflictuelles avec les gens. Elles vivent les émotions négatives de manière intense (ex. : colère, tristesse), ce qui nuit à leurs relations avec les autres.
  • Un attachement détaché : Ces individus ont tendance à préférer l'autonomie et à éviter de s'impliquer dans les relations intimes. Lorsqu'elles s'impliquent dans une relation intime, elles peuvent avoir de la difficulté à reconnaitre quand les choses vont mal. Elles peuvent également être hostiles, ce qui interfère avec les relations qu'ils entretiennent avec les autres.
  • Un attachement craintif évitant : Ces personnes ont tendance à être anxieuses et évitent de s'engager dans des relations intimes. Lorsqu'elles le font, elles peuvent vivre plusieurs émotions négatives fortement, telles que la jalousie.

Quel est l'objectif de l'approche par attachement?

L'objectif de l'approche par attachement est de prendre en considération ces difficultés relationnelles afin que les individus ayant un attachement insécurisant soient capables de développer des relations adéquates et sécurisantes.

QUELLES SONT LES CARACTÉRISTIQUES DE L'APPROCHE PAR L'ATTACHEMENT?

L'approche par attachement inclut divers types de traitements. Voici quelques exemples :

  • La thérapie individuelle par attachement : Ce type d'intervention vise à faire en sorte que l'individu reconnait le fait que ses besoins n'ont pas été considérés pendant l'enfance afin qu'il soit en mesure de développer des relations adéquates et sécurisantes dans le futur. Avec l'aide d'un thérapeute, le client explore ses expériences pendant l'enfance et apprend à reconnaitre et à prendre en considération ses propres besoins ainsi que les besoins des autres.
  • La thérapie par attachement systémique : Ce type d'intervention implique la participation d'un parent ou d'un tuteur, d'un enfant ainsi que d'un thérapeute. Elle enseigne aux parents ou aux tuteurs à reconnaitre et à considérer les besoins psychologiques de leurs enfants afin qu'ils soient en mesure d'établir une relation sécurisante avec ceux-ci.
  • La thérapie de couple par attachement : Tout comme pour la thérapie par attachement systémique, cette intervention vise à favoriser l'identification et à considérer les besoins psychologiques de leur partenaire. De cette façon, la détresse de leur partenaire diminuera.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR L'APPROCHE PAR L'ATTACHEMENT

Le fondateur de l'approche par l'attachement est John Bowlby. À son époque, on estimait que tout enfant qui recevait de la nourriture de la part d'un adulte y serait attaché. John Bowlby n'était pas en accord avec cette théorie et il se basa sur les travaux de Harry Harlow et de Konrad Lorenz.

Harry Harlow, un psychologue américain, fit une expérience qui démontra que dans les situations stressantes, un bébé singe préfère chercher de la sécurité auprès d'une « maman » (poupée dans ce cas) faite en tissus doux qu'une « maman » en acier tenant un biberon. Cette étude démontra que le sentiment de sécurité à travers du confort physique est plus important que la nourriture au début de la vie.

Konrad Lorenz, quant à lui, fit une expérience avec des petits canetons et il démontra que ceux-ci s'attachent et suivent instinctivement la première chose qui bouge dans leur environnement. Bien que ceux-ci aient l'habileté de nager et de marcher depuis leur naissance, ils ont une période critique (environ deux heures) pour identifier une figure qui leur donnera un sentiment de sécurité. Tout comme pour l'expérience de Harlow, cette étude démontre que le besoin de sécurité est plus important que la nourriture au début de la vie.

C'est grâce à ces expériences que John Bowlby fut en mesure de développer sa théorie de l'attachement qui a grandement influencé le domaine de la psychologie. 

SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES

American Psychiatric Association. (2013). Diagnostic and Statistical Manual for Mental disorders, Fifth Edition. Washington, DC : American Psychiatric Association. 
Hunsley, J. & Lee, C. M. (2010). Introduction to clinical psychology: An evidence-based approach. John Wiley & Sons.

Myers, D. G. (2004). Exploring psychology. Macmillan.
Nevid, J., Rathus, S. & Greene, B. (2011). Psychopathologie (M. Huberdeau, M. Chevrier, L. Blanchette & N. Cormier, Trans.). Upper Saddle River, NJ: Pearson.

Société canadienne de psychologie. (2014). Prendre la décision de consulter un psychologue : à quoi s'attendre?. Document consulté le 19 octobre 2014, lien.

Société psychanalytique de Paris. (2014). Psychothérapie psychodynamique : quelques principes et analyseurs. Document consulté le 19 octobre 2014, lien.

PARTAGER