Amis

COMMENT SAVOIR SI MON AMI A BESOIN DE SOUTIEN?

Souvent, au fil du temps, il se peut que tu observes la condition de ton ami et que tu voies sa situation changer, voir se détériorer. Il est normal que tu t'inquiètes de l'état de ceux qui sont proches de toi. Tu dois faire confiance à ton système d'alarme interne lorsque tu es inquiet par une telle situation. L'inquiétude et le souci du bien-être de l'autre font partie de la première étape menant à une réflexion plus en profondeur.

1. Informe-toi
Si ce n'est pas déjà fait, essaie de t'informer sur les symptômes que présente ton ami. Pour y arriver, tu auras besoin d'aide afin de démêler ce que tu observes. Que ce soit la tristesse, le manque d'énergie, les comportements erratiques et soudains, il se peut que ce soit les signes d'une dépression ou les symptômes d'une autre condition.

Si ton ami possède déjà un diagnostic, tu as une longueur d'avance. Dans un tel cas, il serait important pour toi de lire sur cette problématique. Tes connaissances te permettront ainsi de diminuer ton anxiété puisque tu connaitras les indices clés à observer pour savoir si sa situation s'aggrave.

Si tu veux et que tu es prêt à t'impliquer, tu pourras accompagner ton ami dans son cheminement vers un rétablissement. Il existe des ressources et des organismes pour aider la famille et les amis dans un tel processus.

2. Utilise les ressources
Les centres d'appels téléphoniques ou les centres de prévention du suicide sont de très bons outils pour toi! Ces ressources sont là pour t'aider à prendre une photo de la situation actuelle afin d'identifier son niveau d'urgence et les options pour venir en aide à ton ami. Dans une situation d'idéation suicidaire par exemple, ils pourront t'indiquer la marche à suivre selon la situation précise dans laquelle se trouve ton ami. 

Puisque ce n'est pas si facile d'aider les gens qu'on aime, ils peuvent aussi écouter ton vécu dans cette situation. Parce que cela peut être épuisant, stressant et angoissant de jouer un tel rôle, ces organismes peuvent rendre ton parcours moins difficile en t'expliquant ton rôle et tes responsabilités. Si tu crois que cela est nécessaire, ils pourront t'aider à identifier ce qu'il faut faire et la façon dont tu dois informer ton ami des ressources à sa disposition.

3.  Ne pas courir de risque
Dès que tu juges qu'il y a un danger immédiat, téléphone au 9-1-1. Tu te demandes sûrement en quoi la police pourrait aider ton ami présentant un trouble grave de santé mentale ou des idéations suicidaires!

C'est ici que la loi P-38 entre en jeu; la loi sur la protection des personnes dont l'état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui. Cette loi écrite en 1998 est une loi d'exception qui prévoit une utilisation très stricte de celle-ci puisqu'elle contrevient à la Charte des droits et libertés de la personne.

Cette loi peut donc être utilisée en dernier recours lorsque la personne, en raison de son état mental, présente un danger grave et imminent pour elle-même ou pour autrui. Si la police juge qu'effectivement il y a un danger grave et imminent, alors elle pourra forcer une personne à une garde préventive à l'hôpital d'une durée maximale de 72 heures.

L'information que tu trouveras sur ce site à la section « Symptômes et causes » peut grandement t'aider à comprendre la situation que vit ton ami.

COMMENT AIDER MON AMI?

Une visite d'une heure seulement par semaine peut aider grandement ton ami et peut faire toute la différence au monde dans sa vie et sa lutte contre sa détresse. Sache que chaque petit geste est important et que cette visite peut être très bénéfique au sentiment de bien-être de ton ami et son sentiment de solitude. Pas besoin de le convaincre de prendre son médicament ou d'aller consulter. De simples gestes peuvent l'aider à se sentir mieux, comme l'humour, l'écoute, la compassion, la tendresse, ton amitié et ton amour, c'est sont souvent tout ce dont il a le plus besoin.

Dans son livre Comment peut-on guérir le monde, une visite à la fois?, Dr Patch Adams identifie des choses que les visiteurs d'une personne malade devraient considérer afin d'accorder une valeur à la visite effectuée. Regarde ces éléments afin d'identifier ceux que tu peux offrir à ton ami, puisque oui, le plus cadeau à offrir dans ces situations, est le don de soi. Finalement, comme Patch Adams l'affirme, tu ne dois pas oublier que ces éléments pourront aussi être bénéfiques à ton bien-être et faciliter ton parcours d'entraide.

1. Sois détendu
Agis normalement, peu importe l'état physique ou mental de ton ami. Reste toi-même! Ton ami va comprendre que tu es à l'aise avec la situation et qu'à tes yeux, il est encore ton ami. Donc, si tu étais le type d'ami qui arrivait et qui s'écrasait devant la télévision, vas-y continue!

2. Sois un bon auditoire
Parfois, ton ami a seulement besoin d'être écouté. Ouvre grandes tes oreilles et écoute toutes les histoires que ton ami a envie de partager avec toi, que ce soit ses peurs, ses frustrations ou ses péripéties en se rendant au dépanneur. Lorsque tu juges que le moment est opportun, tu peux parler aussi de tes propres défis et ennuis sans l'inonder de tes problèmes.

Parfois, faire le dialogue peut être plaisant pour ton ami. Toutefois, dans certaines circonstances, il est préférable d'écouter et de questionner ton ami. Accorde-lui l'espace pour qu'il s'exprime librement. En lui démontrant ton intérêt, votre relation ne pourra qu'être meilleure.

3. Partage ton amitié, et ce, à ta façon!
Normalement, votre amitié devrait te permettre de lui démontrer tes sentiments par des gestes ou des paroles. Peut-être n'est-ce pas habituel pour vous de vous faire une accolade? De vous donner une petite tape dans le dos? Dire je t'aime? Tu es important pour moi. Toutefois, peu importe le type de relation que vous avez, il y a une façon de démontrer ton amour et ton amitié, bien unique à toi. Il te reste donc à trouver une façon de le faire dans laquelle ton ami et toi êtes à l'aise.

C'est prouvé par la science, l'amour peut aider une personne à guérir. Que penses-tu d'aider ton ami en lui démontrant ton affection, ton amour? Même si ça peut te sembler bizarre ou étrange, regarde-le droit dans les yeux, tiens-lui la main lorsqu'il pleure ou fait lui une accolade des plus sincères. Il va le ressentir. Il va s'en souvenir.

4. Considère l'expérience comme bilatérale
Démontre-lui que malgré sa condition, il a quelque chose d'important à offrir à ses proches et ses amis! En effet, toute personne humaine a quelque chose à offrir. Si vous organisez une activité, par exemple, n'hésite pas à lui demander de l'aide selon ses capacités ou de t'accompagner. Ton ami se sentira utile et il sera content que concrètement, tu ne fasses pas tout pour lui ou que malgré sa condition, il est inclus.

5. Fais partie de l'équipe de guérison
Ta façon de percevoir la situation influence ton comportement. Essaie de ne pas voir ta visite chez ton ami comme une responsabilité ou une obligation. Tu es son ami, son « buddy », celui qui le connait bien, sa main droite et même son jumeau. Tu dois donc agir comme tel!

Faire partie de l'équipe de guérison en tant qu'ami, c'est aussi important que son médecin!

6. Utilise les objets
Rappelle-toi quand tu étais petit, tu avais sûrement un ourson en peluche ou une couverture favorite qui te permettait en un instant de retrouver ta sérénité, ton sentiment de sécurité et ton sentiment de bien-être. En vieillissant, se promener avec un ourson à la main peut donner la mauvaise impression, mais il ne faut jamais oublier le bien-être qu'un simple objet peut avoir sur quelqu'un.

Essaie d'identifier quel objet pourrait faire ce bien à ton ami, et si c'est un ourson en peluche, n'hésite pas une seconde! Il pourra le mettre sur sa commode et savoir que c'est toi qui le lui as offert. Ça peut aussi être une photo des personnes qu'il aime ou un ballon de soccer, si c'est sa passion. Sois créatif et trouve-lui un objet porte-bonheur!

7. Identifie tes propres limites et tes capacités d'accompagnement
Avant d'offrir de l'aide à ton ami, tu dois connaitre tes limites personnelles. Qu'es-tu prêt à faire pour ton ami, sans te rendre malade ou négliger les autres choses importantes dans ta vie? Une fois que tes limites sont identifiées, et seulement à ce moment, tu peux proposer ton aide à ton ami.

Aider quelqu'un peut se faire par une visite d'une heure, mais peut aussi lui offrir d'arroser ses plantes, nourrir son animal de compagnie, lui cuisiner des repas ou lui lire une histoire. Chaque geste compte! Tu as certainement quelque chose à offrir à ton ami, découvre-le!

8. Fais ressortir l'humoriste en toi
Les recherches démontrent que le rire diminue le stress, active le système immunitaire et diminue la douleur. Pas mal comme médecine, diras-tu? Effectivement, Patch Adams positionne le rire au centre de sa philosophie médicale. Toutefois, tu n'as pas besoin d'être un clown ou un humoriste.

Raconte-lui une histoire comique qui t'est arrivée au courant de la semaine, raconte-lui une blague ou remémore-lui une histoire drôle que vous avez vécue ensemble. Il n'a pas ri aux éclats? Tu as manqué ta blague? Ce n'est pas grave. L'objectif est seulement de lui faire retrousser un peu le coin de ses lèvres ou de faire sourire ses yeux. Le rire est un élément universel, sans égard à la culture, l'âge et l'état mental.

Si le temps le permet, tu pourras peut-être suggérer d'écouter un film comique ensemble. Le rire ça soulage et ça ouvre des portes.  L'important est de créer des opportunités pour lui offrir des alternatives qui lui feront voir d'autres options.

9. Spiritualité
On le sait, il n'existe pas grand traitement qui, comme une baguette magique, fait disparaitre tous les problèmes et les souffrances de la personne atteinte. Ainsi, la spiritualité prend un sens important dans ce contexte de vie, car il permet d'élever la situation à un autre niveau de compréhension.

Si ton ami a des croyances, même si tu n'y crois absolument pas, tu pourrais être surpris de voir à quel point lui lire une page de sa philosophie favorite peut lui donner une dose d'espoir. La spiritualité ce n'est pas une religion, c'est une philosophie sur la vie. Essaie d'en apprendre plus sur ce qui inspire ton ami, demande-lui de t'expliquer sa vision. Partage avec lui ce qui t'inspire, te rend heureux et t'apporte un réconfort.

Si tu ne trouves rien, des fois c'est un groupe de musique, un chanteur favori qui joue le rôle spirituel dans sa vie. Mets sa chanson préférée dans ses haut-parleurs. Tu peux parler au sujet des messages communiqués dans les chansons qu'il aime. Ça peut aussi être très efficace.

COMMENT MOTIVER MON AMI À FAIRE L'ACTIVITÉ QUE JE LUI PROPOSE?

Il peut être frustrant de regarder la situation de ton ami se détériorer alors qu'il semble ne rien faire pour s'aider… Un réflexe normal est alors de lui proposer une activité, préférablement une activité qu'il aime faire. Toutefois, selon la condition de ton ami, cette proposition ne l'intéressera peut-être pas.

1. Démontre ta compréhension
Démontre à ton ami que tu comprends ses difficultés. Cela peut se faire verbalement ou dans l'action, en évitant de lui proposer des activités irréalistes pour sa condition. Répéter dans tes mots ce qu'il te dit peut faire beaucoup de bien à ton ami. Explique-lui que tu comprends qu'il ne veut rien faire ce soir et qu'il te fera plaisir de le voir quand il en aura envie. Tu dois éviter de le faire sentir coupable ou comme un mauvais ami.

2.  Propose des activités réalistes
Essaye de cibler des activités réalistes selon ses capacités. Tu brûleras ta propre énergie à essayer de lui proposer des activités auxquelles il n'aura pas lui-même l'énergie suffisante. Tu peux donc lui proposer des sorties très simples en évitant toute forme de pression. S'il refuse, diminue l'intensité de l'activité d'un cran encore. En fin de compte, ce sera peut-être une visite à son domicile, sans que vous disiez un seul mot qui sera la meilleure solution, et c'est correct. Une technique très simple consiste à lui demander directement ce qu'il s'attend de toi ou ce qu'il aimerait.

3. Sois patient
Tu dois être patient envers ton ami. Son comportement te fâche lorsque tu es en public? Il ne te téléphone pas? Il refuse toutes tes invitations? Tu ne peux pas avoir le contrôle sur tout et tu dois accepter les comportements dus à sa condition. Reste compréhensif et démontre-lui que tu comprends. Si tu lui offres de la compassion, tu seras sûrement le premier qu'il appellera lorsqu'il retrouvera un petit peu d'énergie.

COMMENT SOUTENIR MON AMI QUI PRÉSENTE DES PROBLÈMES DE SANTÉ MENTALE?

On le sait, les choses qu'on ne comprend pas peuvent nous faire peur! Mais rassure-toi, avec de l'information et de l'aide, tu pourras acquérir la confiance nécessaire pour soutenir ton ami.

Voici 10 astuces afin de favoriser le soutien offert à ton ami.

1. PRENDRE CONSCIENCE DE SA RÉALITÉ  
Essaie de reconnaître les symptômes que ton ami présente et de la difficulté dont il peut souffrir. Pour y arriver, tu peux trouver de l'information sur ce site ou téléphoner à un spécialiste travaillant, par exemple, dans un centre d'appel téléphonique pour discuter de ce que tu perçois comme étant différent ou « pas normal » pour ton ami. Si tu te sens à l'aise, tu peux aborder la situation avec ton ami au moment que tu jugeras opportun.

2. ÉCOUTER
Si tu as été capable d'aborder ce sujet délicat et que ton ami est réceptif, prends le temps de vraiment l'écouter. Ne balaye pas du revers de la main ses problèmes et ses préoccupations. Surtout, ne le juge pas et ne donne pas de conseils.

3. OFFRIR TON SOUTIEN
Assure-toi de lui dire qu'il n'est pas seul, que tu es là pour lui offrir ton soutien, mais que tu n'es pas un thérapeute. Surtout, n'évite pas ton ami une fois qu'il aura révélé ses sentiments et ses problèmes. Essaie de garder un contact régulier, préférablement face à face. Si la situation est trop intense pour toi, garde un lien électroniquement – cela te permettra de garder un contact sans te sentir submerger par la situation.

4. DONNER DU TEMPS ET DE L'ESPACE
Même après avoir partagé tes inquiétudes, parce qu'il a honte ou se sent gêné de discuter avec toi, ton ami ne sera peut-être pas prêt à accepter l'aide que tu lui offres.  Informe-toi à savoir où il peut aller chercher de l'aide. S'il est réceptif, dirige-le vers les ressources correspondantes à ses besoins. Donne-lui du temps et de l'espace afin d'assimiler l'information que tu as partagée avec lui.

5. REDIRIGER VERS UN SPÉCIALISTE
Ton ami pourra bénéficier d'une discussion à propos de sa situation avec une ressource objective spécialisée en santé mentale qui pourra l'aider à clarifier ses émotions et identifier ses symptômes. Tu peux lui suggérer de contacter son médecin de famille, un psychologue ou une des lignes d'aide afin d'entamer une discussion en privé où il pourra s'exprimer sans se sentir jugé.

6. SI LA PERSONNE REFUSE L'AIDE D'UN SPÉCIALISTE
Il existe une panoplie d'options qui peuvent interpeller ton ami et peut être une autre façon d'obtenir du soutien. Dans les écoles, les collèges et les universités, il existe des départements spécialisés pour accompagner les gens dans de telles situations. Des conseillers pédagogiques, des orienteurs et des professeurs peuvent tous contribuer à fournir une aide pour amener ton ami vers les ressources compétentes. L'important est qu'il se sente en confiance avec la personne.

7. DÉVELOPPER UN LIEN
Une des meilleures façons de développer un rapport étroit avec ton ami est de t'ouvrir à lui. Également, tu peux partager des histoires de gens connus ou que tu connais qui ont vécu des problèmes majeurs et qui ont demandé de l'aide pour surmonter leur situation. En t'ouvrant, tu crées une connexion qui peut aider à réduire son sentiment d'isolement et lui donner le courage nécessaire pour demander de l'aide.

8. EN CAS DE DOUTE, LAISSE LES CANAUX DE COMMUNICATION OUVERTS
Au fil du temps, si ton ami t'assure qu'il va bien, mais que tu doutes que ce ne soit pas la vérité, continue de le soutenir de la même façon. Entretien des conversations, écoute et essai de le garder actif et engagé socialement.

9. DANS LE CAS D'UN PROBLÈME SÉRIEUX, PARLES-EN
Si tu es très soucieux par la condition fragile de ton ami, il est préférable d'en parler à un membre de sa famille ou à d'autres adultes en qui tu as confiance. Malgré que cela peut sembler un abus de confiance envers ton ami, sache que dans une telle situation, sa vie est plus importante.

Si ton ami refuse d'aller chercher l'aide dont il a besoin et qu'il démontre des symptômes de problèmes sérieux, dis-lui que tu es inconfortable d'être la seule personne au courant de cette situation et que tu dois partager cette responsabilité avec une personne fiable.

10. EN CAS D'URGENCE, DEMANDE DE L'AIDE IMMÉDIATEMENT
Si tu crois que ton ami a un besoin urgent de soins médicaux ou d'aide, ou qu'il risque de faire du mal à lui-même ou à une autre personne, tu dois aviser une personne responsable tout de suite, comme un membre de sa famille, un professeur ou un médecin, ou composer le 911.

Souviens-toi que ton rôle de soutien est simplement de soutenir ton ami. Tu n'as pas à prendre les responsabilités d'un tel fardeau seul, surtout pour des situations hors de ton expertise et de tes connaissances. Par contre, il est important que tu saches que ta présence, ton soutien et ton amitié sont des éléments primordiaux dans sa réhabilitation et son mieux-être.

PARTAGER